lundi 12 mars 2018

Des conférences pour les Amis du Musée

Savez-vous que les membres de l'association des Amis du Musée départemental breton peuvent assister à un cycle de conférences?
Mme Florence de Massol lors de la dernière conférence "Marguerite Chabay". L'exposition temporaire " Marguerite Chabay, l'enfance rêvée" est actuellement visible au Musée.

Cette saison 2017-2018, les rencontres du samedi s'articulent autour de deux thèmes principaux, "galerie de portraits du monde artistique breton" et la présentation de livres par leurs auteurs. Ainsi de talentueux intervenants ont  déjà présenté ou vont faire découvrir cette année aux Amis du Musée, le mouvement artistique des Seiz Breur, la ville d'Ys, Pierre Cavellat, magistrat et peintre, Marguerite Chabay, Jacques de Thézac, le travail de restauration d’œuvres sur papier par Marine Letouzey, Pierre Toulhoat, les faïenceries Keraluc...
Et bien sûr, des visites privées des expositions et lieux habituellement fermés au public, l'abonnement à la lettre mensuelle, des invitations au vernissages, complètent ce programme riche en propositions auquel vous pouvez participer en devenant membre de l'association.

mardi 6 mars 2018

Bienvenue en Bretagne ! clap de fin!

Profitez des derniers jours pour visiter ou revoir l'exposition "Bienvenue en Bretagne ! - L'âge d'or de l'affiche touristique" jusqu'au dimanche 11 mars inclus.

 L'exposition du Musée est une véritable invitation au voyage, à travers les créations des maîtres de l'affiche durant l'âge d'or de cet art, de 1890 aux années 1930.

Prochaine visite guidée pour la clôture de l'exposition le dimanche 11 mars à 15h. (1,50€)




mardi 6 février 2018

Nouvelle exposition au Musée départemental breton: Marguerite Chabay

La nouvelle exposition temporaire que vous propose le Musée départemental breton à Quimper du 9 février au 20 mai 2018, vous invite à plonger dans l'univers de l'enfance en découvrant l’œuvre de Marguerite Chabay, illustratrice quimpéroise décédée en 1998.

  L'enfance rêvée - Marguerite Chabay

La famille de l'artiste a fait don au Musée d'un ensemble de dessins et d'études et plus de soixante illustrations sont présentées dans l'exposition.

La petite fille aux allumettes.1943

C'est grâce à ces dessins à l'encre colorés à l'aquarelle, destinés principalement à la jeunesse (Marguerite Chabay mit en image la Semaine de Suzette) ou par le biais de la littérature enfantine qu'elle emporte les jeunes lecteurs dans un monde plein de fraîcheur. Elle est également le témoin d'une Bretagne traditionnelle, composant une galerie des petits métiers de Bretagne, des costumes régionaux et des saints bretons.

Horaires du Musée :
*de la mi-juin à la mi-septembre : tous les jours de 10h à 19h.
*en dehors de cette période : de mardi à vendredi, de 9h30 à 17h30 ; les samedis et dimanches, de 14h30 à 17h30 ; fermé les jours fériés.

vendredi 5 janvier 2018

Prolongation de l'Exposition "Bienvenue en Bretagne"

Suite au succès de l'exposition "Bienvenue en Bretagne", la direction du Musée départemental breton a souhaité poursuivre sa présentation au public jusqu'au 11 mars prochain inclus !
Louis Garin - Affiche pour les chemins de fer de l'Etat - 1926 - copyright Musée départemental breton

Cette décision ne remet pas en cause le bon déroulement de la prochaine exposition temporaire, consacrée à Marguerite Chabay, qui, elle, débutera le 9 février prochain.
Marguerite Chabay - Projet de carte de vœux - copyright Musée départemental breton

vendredi 8 décembre 2017

L'expo d'été du Musée breton dédiée aux artistes tchèques

  A lire dans Ouest France :


  • Partie de l’estampe de l'artiste tchèque Tavik-Frantisek Simon, Pêcheurs à Concarneau, Bretagne.                                                     Partie de l’estampe de l'artiste tchèque Tavik-Frantisek Simon,                                           Pêcheurs à Concarneau, Bretagne. | Musée breton Quimper


© Flora CHAUVEAU Ouest France


Le Musée départemental breton de Quimper (Finistère) expose à partir du mois de juin les œuvres des artistes tchèques venus en Bretagne. Les pièces du fonds quimpérois seront ensuite prêtées à la Galerie nationale de Prague, le plus important musée d’art de République Tchèque.
La Bretagne a décidément inspiré bien des nations. Saviez-vous que les pinceaux d’artistes tchèques ont esquissé les traits des falaises bretonnes, de ses habitants en vêtements traditionnels, des rues de ses villages ? Le Musée départemental breton de Quimper (Finistère) mettra, en juin prochain, ces artistes à l’honneur lors de sa grande exposition d’été
La prochaine grande exposition du musée départemental breton sera sur le thème des artistes tchèques venus en Bretagne. Elle commencera le 16 juin prochain. « Nous souhaitions ouvrir notre horizon aux autres artistes européens », explique Margareth Le Guellec, directrice adjointe du musée breton. Cette exposition s’inscrit dans la droite ligne des expositions qui ont déjà eu lieu sur les artistes russes, polonais, ou encore roumains venus pratiquer en Bretagne.
« L’exposition sur les artistes polonais arrivait juste après l’adhésion de la Pologne à l’Union européenne, note Margareth Le Guellec. Aujourd’hui, notre exposition d’inscrit dans un contexte un peu différent, celui d’une Europe en difficulté. » Des œuvres issues de la Galerie nationale de Prague, du musée d’Ostrava et des prêts de particuliers compléteront les collections du musée départemental breton. L’exposition se terminera le 30 septembre

jeudi 7 décembre 2017

Un moulage de la base romaine dédiée à Neptune

A lire dans Le Télégramme:





Le restaurateur nantais procède au démoulage de la base romaine dédiée à Neptune.

C'est à une opération un peu inhabituelle que le restaurateur Armand Vinçotte, du laboratoire nantais Arc'Antique, a procédé, hier après-midi, au Musée breton. Une commande a en effet été passée, un moulage de la base romaine dédiée à Neptune, par le Port-Musée de Douarnenez, dans le cadre de sa prochaine exposition consacrée à la période antique sur le littoral breton. Ce bloc de granit de Locronan, pesant entre 500 et 700 kg, qui fait partie du parcours permanent du Musée départemental breton depuis 1949, pouvait en effet difficilement être déplacé. Il comporte une dédicace gravée qui indique que la statue, qui surmontait cette base, fut offerte par Caïus. Un fragment de 57 cm de la statue représentant un homme nu, sans tête et brisé à mi-mollet, a été retrouvé par un promeneur en baie de Douarnenez, en 2004. Il a ainsi rejoint son socle quelques années plus tard.

Une copie en résine qui sera peinte
« Ce type de moulage est en voie de disparition. Il sera bientôt remplacé par la photogrammétrie et l'imprimante 3D. C'est utilisé en archéologie après des dons faits par des particuliers qui veulent garder un tirage, pour sauvegarder des sols dans le cadre de fouilles ou comme moulage d'étude », précise le restaurateur. « Et pour conserver des traces comme celles-là, destinées au grand public, avec suffisamment de réalisme, c'est ce qui est le plus performant », poursuit ce dernier qui, à partir de ce moulage, va pouvoir réaliser une copie en résine qui sera ensuite peinte pour lui donner l'aspect du granit. 

 © LE TELEGRAMME 06 décembre 2017

mercredi 25 octobre 2017

Voyage en terre d'Ys - samedi 28 octobre 2017

Samedi prochain, le 28 octobre, à 15h, en salle de conférence du Musée départemental breton, nous vous convions à un "voyage en terre d'Ys" en compagnie de Caroline et Guillaume du Roscoat, auteur du livre éponyme.
Pierre Toulhoat, Le roi Gradlon et Saint Guénolé rejetant Dahut dans les flots, terre chamottée émaillée, manufacture Keraluc, collection et copyright Musée départemental breton

Il s’agit d’un concept original qui consiste à faire voyager le lecteur sur les traces d’une légende. Pour ce premier opuscule, ils ont choisi de créer un itinéraire de découvertes sur les traces de la légende de la ville d’Ys, légende bien ancrée dans toute une vaste région autour de Quimper. 
La première des six étapes de leur voyage est la ville de Quimper, où ils se sont notamment arrêtés au Musée Départemental Breton, pour y « chercher » et « découvrir » le contexte et les évocations de la légende. 
René Quéré, La Ville d'Ys - Terre de légendes et de réalité, acrylique sur papier, collection et copyright Musée départemental breton
En pratique : au Musée départemental breton (accès par les quais en raison de travaux de rénovation de l'accueil), à 15h en salle de conférence. Accès gratuit dans la limite des places disponibles.